}

Sur les traces du faucon noir

Ajouter aux favoris Supprimer des favoris

Sur les traces du faucon noir

De l’église abbatiale érigée au début du XIe siècle par Foulques Nerra pour « laver ses pêchés », il ne subsiste que le mur de la nef percé de fenêtres en plein cintre et le clocher roman du XIIe siècle, l’un des plus élevés du centre de la France avec ses 61 mètres. Le bâtiment conventuel, de style classique, accueille aujourd’hui l’hôtel de ville.

Empruntez les ruelles et surtout ouvrez l’œil ! De nombreux témoignages d’un riche passé historique subsistent encore : sculptures, pans de bois à demi-découverts, portails, tourelles, et noms de rue évocateurs, comme la rue brûlée rappelant l’incendie commis par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans.

Beaulieu invite à la flânerie, et nous plonge au cœur de l’histoire en remontant dans le temps, laissant deviner la prospérité de ce bourg révélée grâce au parcours balisé du « faucon noir » surnom de Foulques Nerra. Le canal, aménagé au début du XVIe siècle par les moines bénédictins offre une promenade bucolique et apaisante.